Quels sont les vaccins à faire lors d'un circuit au Sri Lanka ?

Avant d’embarquer pour le Sri Lanka, vous ne devez présenter aucun danger pour les habitants du pays et vous renseignez également sur les risques de contamination qui peuvent vous toucher. Voilà pourquoi il est crucial de se renseigner sur les formalités administratives et se faire vacciner lorsque vous envisagez un circuit au Sri Lanka.

Ne négligez pas les vaccins recommandés

Certaines affections touchent particulièrement les populations sri-lankaises. C’est le cas de l’encéphalite japonaise. Cette maladie est due à un virus transmis par un moustique. Elle entraine la détérioration des lésions cérébrales. Vous devez prendre le vaccin Ixiaro à raison de 2 injections sur 28 jours d’écart. Pour être dûment protégé, procédez au vaccin deux mois avant la date prévue pour votre départ.

Une autre affection courante est l’hépatite A. Plusieurs vaccins contre la maladie sont proposés dans les centres hospitaliers. L’Avaxim protège le sujet pendant 3 ans. L’Havrix 1440 adulte vous protège pendant 5 ans. Le Tyavax vous prémunit contre l’hépatite A pendant 3 ans.

Vous devez aussi vous faire vacciner contre la rage. La rage est transmise par morsure, griffure ou léchage d’un animal contaminé. Si vous comptez visiter les sanctuaires d’animaux et faire un safari dans le pays, il faut vous protéger contre la rage. Avant votre départ, prenez 3 injections de Rage Vero à une semaine d’intervalle. Bien que ce vaccin ne vous épargne pas un traitement curatif en cas de contamination, celui-ci sera moins compliqué.

Des vaccins conseillés sous certaines conditions

Certains vaccins ne sont pas nécessairement obligatoires. Mais ils peuvent être nécessaires en fonction du type de circuit envisagé. La fièvre typhoïde par exemple est très courante dans le pays. On la contracte en consommant des aliments ou de l’eau contaminée. Si vous restez dans les villages sri-lankais et souhaitez consommer leurs mets locaux, le risque de contamination sera élevé. Il faut donc vous faire vacciner contre la typhoïde.

Par contre, si vous résidez dans des hôtels moyen de gamme ou haut de gamme et ne mangez que de la nourriture préparée par les hôteliers, un vaccin ne sera pas nécessaire. Par précaution, vous choisirez peut-être de vous faire vacciner. Les vaccins contre la typhoïde sont administrés à partir de 16 ans. Vous devez prendre une injection 15 jours avant votre départ. Les vaccins habituels pour aller au Sri Lanka sont notamment le Tyavax ; le Typherix et le Typhim.

Un autre vaccin plus ou moins obligatoire est celui de la fièvre jaune. Les ressortissants de pays d’Afrique noire et d’Amérique centrale et du sud (où la maladie sévit habituellement) sont tenus de se faire vacciner contre cette maladie avant de rentrer au Sri Lanka. Ils doivent présenter un certificat international de vaccination avant d’embarquer, ou une fois sur place. Pour les ressortissants européens, le risque est pratiquement nul. A moins de le vouloir, vous pourriez ne pas prendre le vaccin usuel, le Stamaril. Rappelons que le vaccin est requis 10 jours environ avant votre départ. On l’administre à partir de 9 mois, et parfois même dès l’âge de 6 mois.

Si vous vous faites vacciner et possédez le visa requis pour rentrer dans le pays, le Sri Lanka vous surprendra agréablement. Votre circuit passera sans doute par Kandy et ses atours incroyables : les lacs de varans, le jardin botanique de Peradeniya et l’orphelinat des éléphants. Ou encore, vous découvrirez les plages sublimes du sud et de l’est du pays et les plantations de thé à perte de vue d’Ella. Enfin, n’oubliez pas le sublime parc national de Yala qui réunit le plus grand nombre de léopards au monde !

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21129

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

139451

voyageurs nous ont fait confiance

Haut