Aller au Sri Lanka par voiture

Dans la suite de notre dossier Comment se rendre au Sri Lanka, voici quelques conseils pour ceux qui veulent découvrir ce pays en voiture. Cette opportunité de déplacement est riche en surprise et vous réserve d’agréables moments. Toutefois, les conditions de conduite ne sont pas les mêmes qu’en Occident. Vous vous devez de les maîtriser correctement.

La voiture avec chauffeur : une très bonne option pour certains touristes

Techniquement, il n’est pas possible de rentrer au Sri Lanka en voiture. Le pays est un Etat insulaire, qui n’est pas relié par routes aux pays limitrophes. En revanche, c’est une très bonne idée de faire le tour du pays à bord d’un véhicule. Si vous ne voyagez que pour une semaine ou 10 jours, la voiture est de loin l’option la moins chère et la plus intéressante. En effet, c’est la seule qui permet de découvrir des sites qui ne sont pas accessibles aux bus pour touristes et aux transports en commun.

Pour tirer le meilleur parti du voyage, optez systématiquement pour une location de voiture avec chauffeur parlant anglais. Ces deux conditions sont essentielles pour que le voyage ne tourne pas au vinaigre. Les chauffeurs connaissent parfaitement le pays et les grandes villes. Ils vous permettront de découvrir des endroits parfois inexplorés, des cultures exotiques, et de nombreux restaurants et centres d’hébergement bon marché.

De nombreuses agences proposent justement des véhicules avec chauffeur pour un tarif moyen de 7000 à 8000 Rs (45-55 euros) par jour. Cependant, il est recommandé de signer un contrat en bonne et due forme avec l’agence, et de s’assurer que les prestations incluses par le forfait sont bien précisées dans l’accord. Une location de véhicule inclut généralement le kilométrage, les frais d’essence, les péages d’autoroute, le salaire et l’hébergement du chauffeur. Comptez environ 500 euros par semaine pour un circuit de 1500 km.

La voiture sans chauffeur : une option risquée

Vous pouvez aussi opter pour une voiture sans chauffeur. Mais ce n’est pas toujours un choix sage pour trois raisons. D’abord, la conduite au Sri Lanka est un peu erratique, et les risques d’accidents plutôt élevés pour des novices qui découvrent le pays. De plus, les endroits les plus agréables à visiter sont parfois ceux qui réunissent le plus d’obstacles : chiens, vaches, camions, bus, tous sur la même route. Enfin, vous passerez sans doute à côté de routes et de paysages féériques si vous tenez à prendre la route sans guide et sans chauffeur sri-lankais. Donc, à moins de connaître parfaitement le pays, ne vous risquez pas à louer un véhicule sans chauffeur.

De plus, soyez généreux. Les chauffeurs locaux s’attendent à percevoir une commission de 10 à 15% pour leurs prestations. Faites leur aussi de petits cadeaux de temps à autre. C’est le meilleur moyen de les pousser à vous montrer des endroits sublimes et de toute beauté.

Certains chauffeurs sont réputés pour leur professionnalisme, et tiennent même désormais leur propre réseau d’accompagnateurs. Il peut être sage d’opter pour ces derniers, et ce d’autant plus que leurs tarifs sont moins chers comparés à ceux que fixent les agences. De nombreux forums de voyage pour le Sri Lanka proposent des noms et des adresses dont vous pourriez tenir compte.

Parmi les destinations les plus prisées du Sri Lanka, citons le temple d’or de Dambulla, les plages de Mirissa, et le parc Pinnawala Elephant qui sont tous accessibles par la route. Vous pourrez vous imprégner aussi de la ferveur nationale pour le cricket, en vous rendant à l’un des matches de l’équipe locale, généralement à quelques encablures par route de votre hôtel !

Stopover
t

150

créateurs de voyages

r

21461

avis de voyageurs

d

Garantie

Capital 7,7m€ & Assurance 8m€

Paiement Sécurisé

o

1500

suggestions d'itinéraires 100% personnalisables

U

141642

voyageurs nous ont fait confiance

Haut